Un jour, il y a 3000 ans en Chine, un chasseur se blessa à la chasse.

Il avait reçu dans la jambe une flèche destinée à une bête de proie. De retour au village, il alla chez le sorcier pour soigner sa jambe. Le soin prît un certain temps,et au bout de 3 semaines, il était guéri. Et non seulement sa jambe allait mieux, mais chose curieuse, il n'avait plus besoin d'avoir si souvent recours aux soins du sorcier pour son mal de dos récurrent. Le sorcier, homme perspicace et de grande finesse, le remarqua et fît le rapprochement avec la blessure de flèche.

Quelques temps plus tard, on vînt chercher le sorcier , car une vieille femme dans la montagne ne pouvait plus se déplacer, tant son dos était douloureux.

Il s'y rendît.... et planta une flèche dans la jambe de la vieille femme. Tout le monde pensait qu'il était devenu fou, mais lorsque la vieille femme fût à nouveau debout et guérie, on loua sa science et sa grande sagesse.

Ainsi naquît l'acupuncture....

De flèches en flèches, et de fil en aiguille, le médecin chinois utilisa des aiguilles métalliques de plus en plus fines, et perfectionna sa technique. Il utilisa également ses doigts pour des résultats comparables.

Cette petite histoire me permet d'introduire le sujet de l'acupuncture et de l'acupressure: vaste discipline, partie intégrante de la médecine chinoise, elle réprésente pourtant 15% des gestes  thérapeutiques de médecine traditionnelle en Chine, contre 85% pour la pharmacopée.

Pourquoi une telle différence?

 - Parce que l'acupuncture nécessite une séance au cabinet du praticien, et lorsque le traitement comporte 10 séances, cela peut devenir contraignant si le cabinet est distant; on préfère alors donner une formule de plantes, qui aura le même effet, et le patient la prendra chez lui sous forme de décoction.

- aussi parce que l'acupuncture ne soigne pas tous les maux, contrairement à la pharmacopée, qui les soigne presque tous.

 

Comme vous pouvez le voir , les deux disciplines sont complémentaires: pour un effet urgent et rapide, on préfèrera l'acupuncture et l'acupressure, et pour les traitements plus longs et plus en profondeur, la pharmacopée.

Acupressure- Acupuncture
© 2015