Les chinois soignent par les plantes depuis environ 3000 ans. 

De leur expérience, il ressort :

 1)  Une pharmacopée (recueil de plantes) qui comporte aujourd'hui plus de 5000 plantes.

 2) et pratiquement quelques 100000 formules ....oui ,vous avez bien lu...

 

 Et depuis tout ce temps, traitements et formules n'ont cessé d'évoluer. Ce qui signifie que l'arsenal thérapeutique du praticien n'a jamais été aussi important.

Cela veut dire aussi,concrètement, qu'il existe une formule de plantes spécifique à chaque maladie, chaque syndrôme, pour chaque patient. Un traitement sur mesure pour chacun en quelque sorte.

Ce résultat n'est bien sûr pas le fruit du hasard, mais d'une longue compilation d'expèriences et de savoir faire qui remontent trés loin dans le temps.

Pour comprendre l'esprit de la pharmacopée et de la médecine chinoise, il faut intégrer plusieurs notions:

- la physiologie chinoise, différente de la physiologie occidentale, et les différentes techniques d'investigations ( prise de pouls, examen de la langue, palpation, observation,olfaction, interrogatoire), qui permettent de poser un diagnostic précis sur la pathologie du patient.

- la pharmacopée ,qui va permettre de corriger un état pathologique particulier: une formule de plantes, comportant d'une à 15 plantes.

Ces plantes fonctionnent selon un ordre hiérarchique précis:

la plante empereur, qui donne l'effet  thérapeutique principal,

la plante(s) ministre, qui vient (viennent) potentialiser ou compléter l'effet de la première,

 la plante(s) assistante, qui comme son nom l'indique, assiste  les précédentes, 

 la plante ambassadeur, qui amène l'ensemble de la formule dans une zone, un meridien, un organe particulier.

L'ensemble de ces actions, dans la formule judicieusement montée, permet un ciblage précis de la pathologie et par conséquent la guérison.

 

 

Pharmacopée chinoise
© 2015